A la recherche d'un lieu de ponte !

Je vole

Et je crois que j'ai trouvé ! La case de compost de Mamitéou !

Je cherche une entrée !Ah ! la voilà !Allons-y !

 Je suis une cétoine dorée et j'ai de jolies couleurs : vert métallique à reflets cuivrés !  Je fais partie de la famille des Coléoptères.

J'ai de jolies couleurs ! 

Mamitéou m'apprécie moyennement. Je pollinise les fleurs mais pas avec délicatesse ! Je broute les étamines pour me nourrir de pollen, léchant au passage un peu de nectar et croquant quelques pétales. Les dégâts que je peux faire sont, en général, minimes. Les jardiniers m'appellent quelquefois le "hanneton des roses". J'aime bien cette fleur dans laquelle je me vautre avec délice : "Miam ! les étamines !". A l'automne, je me régale aussi avec les fruits mûrs.

Larve de cétoine dans le compost

Mes larves sont utiles : elles participent au recyclage de la matière organique morte. Vous les trouverez dans les tas de compost,  de feuilles mortes, dans les arbres creux qui commencent à pourrir, les sols riches en humus... Elles ressemblent au ver blanc du hanneton  mais leurs pattes sont beaucoup plus courtes que la largeur du corps. Elles peuvent se déplacer sur le dos, pattes en l'air, quand elles sont mises sur une surface dure et plane. Les larves ne consomment pas ou peu de racines contrairement à celles du hanneton.

En position sur le dos

Le développement d'une larve peut s'étaler sur plusieurs années. Les adultes se métamorphosent à l'automne, hibernent dans le sol et reprennent leur activité au printemps dans le but de se reproduire.