- Bonjour Philovière ! Je peux te poser une question ?  Es-tu acro ?

- Acro à quoi, Mamitéou ?

- Acrotone !

- Acrotone toi-même, tu peux rester polie !

- Mais je ne t'insulte pas, je te demande juste si tu es acrotone ? Et si tu ne l'es pas, tu as de forte chance d'être basitone, à moins que tu ne sois mésotone !

- Je n'aime pas quand tu emploies des mots que je ne connais pas. Qu'est-ce que tu mijotes ?

- T'inquiète pas ! Je n'ai pas l'intention de faire de la cuisine.

- Si, je m'inquiète ! Je n'aime pas la façon dont tu me regardes ! Et d'abord ça veux dire quoi : acrotone, basitone et mésotone ?

- Ces 3 termes s'utilisent pour expliquer le principe de ramification d'un végétal. Il sera acrotone si celui-ci développe de façon plus intense les bourgeons situés à l'extrémité des rameaux de l'année précédente. Les arbres sont acrotones, mais aussi le buis, les azalées japonaises, les lavandes, thyms, romarins et certains genêts. L e schéma réalisé par Raimbaud et Chartier, extrait du livre de Pascal Prieur, explique mieux que les mots !

Extrait de "La taille raisonnée des arbustes d'ornement" de Pascal Prieur

- Et s'il est basitone ?

- La basitonie est très fréquente chez les arbustes. La plante developpera ses ramifications à partir de la base de ses rameaux. La vigueur sera d'autant plus importante que la ramification sera proche de la base. Si la ramification se fait sur les racines, on a une basitonie de souche, comme avec la corète du Japon, les Sorbaria, la Spiraea douglasii, les Rosa rugosa, le millepertuis...

Extrait de "La taille raisonnée des arbustes d'ornement" de Pascal Prieur 

- Et mésotone ?

- Pour la mésotonie, la ramification se fait entre l'extrémité et la base de la branche. C'est le cas des sureaux, de certaines spirées et de chèvrefeuilles arbustifs.

Extrait du site internet de Pascal Prieur

- Même avec tes dessins, c'est moyennement claire !

- Oui ? Et pour compliquer le tout, certaines plantes ne rentrent pas complètement dans une des catégories. Si tu veux en savoir plus, Pascal Prieur a résumé toutes ses informations dans un tableau sur son site.

- Et pourquoi tu nous embêtes avec ces histoires ? 

- Hi, hi, hi !! Pour savoir comment tu pousses et comment je peux te tailler !!!

- Tu ne me touches pas ! il est hors de question que tu me coupes quoi que ce soit!

 

Philovière