Toobell dans la haie

- Toobell, qu'est ce que tu fais là-dessous ?

- Je cherche la lumière !

- Et t'as pas trouvé le bouton !!

- Très drôle, la p'tite blague ! Tu sais bien que j'ai besoin de soleil pour pousser et sous ces arbustes, c'est plutôt ombré. Sans parler de Monsieur Hedera, comme tu l'appelles, qui pousse partout !

¨Passage avant la taille   Vue d'ensemble avant le travail

- Je viens justement couper quelques branches, surtout pour faire de la place. Mais toi, tu n'as rien à faire ici ! Tu n'es pas un arbuste pour être dans la haie. Même si c'est une haie libre, ce n'est pas un endroit pour toi !

- Si la haie est libre, pourquoi tu veux la tailler ?

- Parce qu'elle a pris beaucoup de volume et que, comme beaucoup de personne, j'ai planté trop serré ! Donc, je veux diminuer certains arbustes un peu en largeur et couper aussi quelques branches qui poussent chez le voisin . Ça permettra de faire de la place et de les rajeunir un peu. Je pourrai les couper plus court, le rajeunissement serait plus efficace. Mais ça ne me paraît pas indispensable. D'ailleurs il faudra que je donne des explicatiions sur les différentes types d'arbustes.

- Maintenant ?

- Non, dans un autre article... Pour l'instant je coupe et je nettoie un peu le lierre qui a tendance à grimper sur les troncs. En couvre-sol sous les arbres, c'est très bien mais il faut toujours le surveiller, il s'échappe dans le massif de vivaces d'à côté.

- Tu peux donner les noms des arbustes ?

- Un seringat, un tamaris d'été, un abélia, un cotinus, une viorne boule-de-neige (je l'ai déplacée il y a déjà quelques années, mais elle n'arrive pas à se développer car il y a trop de concurrence), un forsythia "sauvage" que j'ai voulu enlever mais qui a marcotté de tous les côtés. Et une aubépine que les oiseaux m'ont rapporté de leurs pérégrinations campagnardes. 

Le passage est libéré L'abélia et le cotinus Le cotinus, l'aubépine et la viorne  Le nichoir a été déplacé