Mamitéou ... dans le jardin

Présentation

 Mon nom de baptême est Marie-Luce. Pourtant j'entends souvent "T'es où ?"; à cela je réponds "dans le jardin" ! Depuis peu, s'est ajouté le nom de Mamie !

La nature, je suis tombée dedans toute petite, un peu comme Obélix dans sa potion magique ! Un BTS production végétale en poche, je me réoriente vers les jardins pour ne plus les quitter. Quelques 20 petites années passées dans le Jardin des Olfacties de Coëx m'ont permis d'acquérir de l'expérience : création de massifs et fleurissement, visites guidées et conseils aux visiteurs, gestion du patrimoine végétal et entretien. 
Au fil de mes lectures et au contact de mes relations professionnelles, mon besoin de protéger la nature s'est approfondi et peut se résumer dans cette phrase :
Jardiner écologiquement est indispensable pour l'avenir de la terre.

 

Posté par Mamiteou à 14:45 - Commentaires [4] - Permalien [#]


26 septembre 2017

Au repos la journée

Dissimulé dans les branches d'une aurone (Artemisia abrotanum), un papillon dort.

l'écaille-martre (1)

C'est une écaille-martre, autrement appelée écaille-hérissonne. Ses ailes postérieures sont rouge orangé. Quand le papillon est inquiété, il ouvre ses ailes antérieures montrant ainsi sa couleur orange. La chenille est couverte de poils.

l'écaille-martre (2)

Posté par Mamiteou à 20:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

01 septembre 2017

Handicapée !

Un xylocope handicapé (3)

En voilà une qui a un gros problème ! Elle a les ailes atrophiées. J'ignore comment elle est arrivée sur la pelouse. En marchant, je suppose car elle n'arrête pas. D'ailleurs les photos que j'ai faites sont un peu floues ; elle bougeait tout le temps ! Je pense que c'est une abeille charpentière. Je les reconnais plus facilement quand elle vole, ce qui est leur moyen de transport habituel !

Un xylocope handicapé (1)Un xylocope handicapé (2)Un xylocope handicapé (4)

Un xylocope handicapé (5)Un xylocope handicapé (6)Un xylocope handicapé (7)Un xylocope handicapée (8)

Un xylocope handicapé (9)Un xylocope handicapé (10)Un xylocope handicapé (11)Un xylocope handicapé (12)

Un xylocope handicapé (13)Un xylocope handicapé (14)

Un xylocope handicapé (15)

Nougatine surveille, mais ne s'en approche pas ! Ce n'est, pour elle, qu'un vulgaire insecte !!!

Posté par Mamiteou à 22:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

19 août 2017

Pierre de lune !

La hampe floraole

C'est la plante dragée ! Elle fleurit depuis 2 mois. Après une hibernation en serre avec ses copines, elle commence sa floraison avant même sa sortie !

La plante dragée oe pierre de lune

Le changement de lieu de villégiature ne l'a pas perturbée ! Elle continue vaille que vaille à prolonger sa hampe florale avec des couleurs discrètes. Cette belle Mexicaine aime le soleil mais s'accomode de l'ombre que lui prodigue la treille. Les botanistes la nomment Pachyphytum oviferum. C'est une Crassulacée.

Une feuille tombe au sol, c'est la promesse d'une nouvelle plante ! Elle se bouture facilement.

Une étagère bien occupéeEnvahie par la treille

Posté par Mamiteou à 11:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12 août 2017

Gloutonnes !

chenille de l'écaille du séneçon  chenille de l'écaille du séneçon

Dans le jardin de mon père, il y a une prairie.

Et dans la prairie, il y a des séneçons-jacobées.

Et sur les séneçons, il y a des chenilles gloutonnes,

tellement gloutonnes qu'il ne reste que les tiges de la plante !

C'est la chenille de l'écaille du séneçon. Chaque espèce de papillon a son espèce de plante. C'est une plante-hôte qui sert d'hôtel-restaurant aux chenilles !

écaille du sèneçon

Quelques indications : c'est un papillon nocturne que l'on voit rarement voler le jour, sauf s'il est dérangé. Il porte aussi le nom de goutte de sang. Il est toxique et sa chenille aussi. Pas besoin de couleurs discrètes pour éviter de se faire manger : elle affiche des rayures oranges et noires, imitant la robe d'une guêpe ! Les toutes jeunes chenilles pas encore toxiques se laissent choir au sol en cas de danger. Mais elles descendent en rappel le long d'un fil et remontent une fois le danger passé !

chenille de l'écaille du séneçon chenille de l'écaille du séneçon chenille de l'écaille du séneçonchenille de l'écaille du séneçon

Posté par Mamiteou à 09:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


27 juillet 2017

En vol de recherche !

A la recherche d'un nouveau lieu d'habitation

Abeille charpentière en vol

- Non non, pas mon carillon à vent, Madame l'abeille charpentière ! Il est vieux, d'accord. Et je sais que tu aimes le bois qui se décompose ! Mais il n'est pas pourri et surtout, c'est moi qui l'ai fait !

Carillon à vent

Il est installé sous la corniche de ma cabane de jardin en compagnie de divers accessoires : fers à cheval, fils de fer, tuteurs en bambou...

Et il carillonne grâce à Eole ! 

Posté par Mamiteou à 14:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

17 juillet 2017

Une araignée rose

L'araignée-crabe

se pare de rose 

pour mieux tromper sa proie

DSCN6534

Elle est jaune sur une fleur jaune, rose sur une fleur rose... Elle chasse à l'affût. Elle passe ainsi du blanc au jaune ou au rose suivant la couleur de son lieu de chasse. Le changement de coloration prend quelques jours et est lié à sa vue. Elle a 4 paires d'yeux ! Si vous avez envie d'en savoir plus !

 

Posté par Mamiteou à 11:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12 juillet 2017

Cétoine

A la recherche d'un lieu de ponte !

Je vole

Et je crois que j'ai trouvé ! La case de compost de Mamitéou !

Je cherche une entrée !Ah ! la voilà !Allons-y !

 Je suis une cétoine dorée et j'ai de jolies couleurs : vert métallique à reflets cuivrés !  Je fais partie de la famille des Coléoptères.

J'ai de jolies couleurs ! 

Mamitéou m'apprécie moyennement. Je pollinise les fleurs mais pas avec délicatesse ! Je broute les étamines pour me nourrir de pollen, léchant au passage un peu de nectar et croquant quelques pétales. Les dégâts que je peux faire sont, en général, minimes. Les jardiniers m'appellent quelquefois le "hanneton des roses". J'aime bien cette fleur dans laquelle je me vautre avec délice : "Miam ! les étamines !". A l'automne, je me régale aussi avec les fruits mûrs.

Larve de cétoine dans le compost

Mes larves sont utiles : elles participent au recyclage de la matière organique morte. Vous les trouverez dans les tas de compost,  de feuilles mortes, dans les arbres creux qui commencent à pourrir, les sols riches en humus... Elles ressemblent au ver blanc du hanneton  mais leurs pattes sont beaucoup plus courtes que la largeur du corps. Elles peuvent se déplacer sur le dos, pattes en l'air, quand elles sont mises sur une surface dure et plane. Les larves ne consomment pas ou peu de racines contrairement à celles du hanneton.

En position sur le dos

Le développement d'une larve peut s'étaler sur plusieurs années. Les adultes se métamorphosent à l'automne, hibernent dans le sol et reprennent leur activité au printemps dans le but de se reproduire.

Posté par Mamiteou à 11:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

06 juillet 2017

Branche cassée, c'est la ...

Une branche cassée ! Il y a eu un peu de vent...  mais pas au point de briser des branches en bonne santé !

Une branche est casséechenille de zeuzère (3)

C'est la faute à la zeuzère !

chenille de zeuzère (5)La branche cassée

C'est un papillon nocturne dont les larves mangent le bois vivant. La chenille perce un trou et entre au centre de la branche en creusant une galerie. Arbres fruitiers ou d'ornement, elle n'est pas sélective. Les œufs sont posés sur l'écorce par les papillons, de juin jusqu'à août. Après l'éclosion les chenilles restent groupées dans un cocon soyeux pendant quelques jours puis se dispersent. Elles montent en haut de l'arbre grignotant les organes les plus jeunes : feuilles, dards, bourses. Puis, en redescendant, elles perforent l'écorce pour s'introduire dans une branche, laissant des déjections de sciures. Elles peuvent aussi s'introduire dans le tronc !

chenille de zeuzère (7)chenille de zeuzère (6)

 

Comment lutter contre ce papillon ravageur ?

zeuzère (inra)

Pas facile, d'autant que sa durée de vie est courte, une dizaine de jours. Il naît, il pond, il meurt. Et la chenille est, la plupart du temps, à l'abri à l'intérieur du bois. Les oiseaux sont donc peu efficaces en cas de forte présence.

Un traitement au bacillus thuringiensis peut être envisagé quand les chenilles sont encore à l'extérieur. Une surveillance quotidienne de vos arbres est possible si le verger n'est trop grand ! Mais il restera toujours quelques individus qui en réchapperont. Traquez-les avec un fil de fer dans le trou qu'ils auront percé et que vous aurez trouvé grâce aux déjections !

Le piégeage par phéromones est abandonné, n'étant pas efficace ! Les techniques de confusion sexuelle sont utilisées dans certains pays. Elles sont à l'étude en France, mais se révèlent coûteuses.

Eviter de planter des fruitiers près des lampadaires, les adultes sont attirés par la lumière.

 

Posté par Mamiteou à 11:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

02 juillet 2017

Un lit bien accompagné

La chambre finie

Une tête de lit en commande, c'était il y a un peu plus d'un an !

Il a fallu que les planches sèchent un peu ! Les planches de coffrage, non rabotées, étaient stockées à l'extérieur chez le vendeur. Elles ont passé tout l' hiver, le printemps et l'été à l'abri de l'eau.

J'ai commencé à les brûler en automne, finissant ainsi leur séchage. Au niveau des noeuds, la chaleur faisait remonter l'humidité sous forme de petites bulles.

Je brûle, je brosse... Je brûle, je brosse... avec une brosse à chiendent. Je fais ainsi ressortir les veines du bois. Les parties tendres brûlent plus facilement. 

Au début du brûlage Je brûle Je brosse Une planche finie et le début d'une autre

Cette étape terminée , je passe au montage avec l'aide de Papy Moustache. Nous les fixons entre elles grâce à une lamelleuse. Les planches font 15 cm sur 1 m.  Nous positionnons 10 planches verticalement et une horizontale qui, posée au-dessus, consolide l'ensemble. Une seule couche de peinture blanche suffit. J'étale avec un pinceau et je frotte avec une éponge, évitant ainsi l'excès de peinture. Je termine avec une couche de cire incolore qui assure la finition.

Les planches sont assemblées    Peinture à l'éponge   Je laisse sécher

 Et pour accompagner la tête de lit, deux tables de nuit encadrent le lit. En forme de cube, elles sont accochées au mur.

Une des tables de nuit

Une échelle sert de vestiaire. Posée sur le côté du mur, elle reçoit les vêtements en attente d'une nouvelle utilisation.

L'échelle posée sur le mur  Le détail d'un barreau  Des vis pour tenir les barreaux

Posté par Mamiteou à 16:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,