Mamitéou ... dans le jardin

Présentation

 Mon nom de baptême est Marie-Luce. Pourtant j'entends souvent "T'es où ?"; à cela je réponds "dans le jardin" ! Depuis peu, s'est ajouté le nom de Mamie !

La nature, je suis tombée dedans toute petite, un peu comme Obélix dans sa potion magique ! Un BTS production végétale en poche, je me réoriente vers les jardins pour ne plus les quitter. Quelques 20 petites années passées dans le Jardin des Olfacties de Coëx m'ont permis d'acquérir de l'expérience : création de massifs et fleurissement, visites guidées et conseils aux visiteurs, gestion du patrimoine végétal et entretien. 
Au fil de mes lectures et au contact de mes relations professionnelles, mon besoin de protéger la nature s'est approfondi et peut se résumer dans cette phrase :
Jardiner écologiquement est indispensable pour l'avenir de la terre.

 

Posté par Mamiteou à 14:45 - Commentaires [4] - Permalien [#]


01 décembre 2017

Une rainette verte

rainette verte (1)rainette verte (2)

En voilà une qui doit avoir froid aux pattes !

- Il est temps d'aller hiberner, Dame Rainette ! Pas dans ma maison, même si tu es juste à côté de la porte. Choisis plutôt un tas de feuille ou la vase du bassin.

C'est une rainette arboricole qui grimpe dans les plantes grâce à ses pattes dont les doigts se terminent par des ventouses. Cet été, j'en ai trouvé une, collée sur la vitre d'une fenêtre ! Elle est aussi championne de sauts en longueur ou en hauteur, selon ses besoins. J'apprécie sa présence car elle consomme des insectes et leurs larves, et des araignées.

Posté par Mamiteou à 18:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

27 novembre 2017

Une libellule rouge

sympétrum

En voilà une qui se chauffe au soleil de novembre !

Je ne suis pas dans mon jardin mais ça fait plusieurs fois que je la vois. C'est un sympétrum,  commun ou rouge-sang. Les 2 espèces se ressemblent. On le rencontre aux bords des eaux dormantes. Et je sais que plusieurs voisins ont des bassins.

 Il vole de juillet à novembre. Et l'hiver ? Il le passe sous l'eau à l'état de larve. Cet adulte ne devrait pas tarder à mourir !

 Il se nourrit d'insectes qu'il attrape au vol : moustiques, mouches...

Il s'accouple en vol. Le mâle et la femelle restent collés l'un à l'autre. La femelle abandonne ses oeufs dans l'eau par détentes saccadées de l'abdomen.

Voilà pour les infos ! D'ailleurs cette jolie libellule s'est déjà envolée.

 

Posté par Mamiteou à 19:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

26 septembre 2017

Au repos la journée

Dissimulé dans les branches d'une aurone (Artemisia abrotanum), un papillon dort.

l'écaille-martre (1)

C'est une écaille-martre, autrement appelée écaille-hérissonne. Ses ailes postérieures sont rouge orangé. Quand le papillon est inquiété, il ouvre ses ailes antérieures montrant ainsi sa couleur orange. La chenille est couverte de poils.

l'écaille-martre (2)

Posté par Mamiteou à 20:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

01 septembre 2017

Handicapée !

Un xylocope handicapé (3)

En voilà une qui a un gros problème ! Elle a les ailes atrophiées. J'ignore comment elle est arrivée sur la pelouse. En marchant, je suppose car elle n'arrête pas. D'ailleurs les photos que j'ai faites sont un peu floues ; elle bougeait tout le temps ! Je pense que c'est une abeille charpentière. Je les reconnais plus facilement quand elle vole, ce qui est leur moyen de transport habituel !

Un xylocope handicapé (1)Un xylocope handicapé (2)Un xylocope handicapé (4)

Un xylocope handicapé (5)Un xylocope handicapé (6)Un xylocope handicapé (7)Un xylocope handicapée (8)

Un xylocope handicapé (9)Un xylocope handicapé (10)Un xylocope handicapé (11)Un xylocope handicapé (12)

Un xylocope handicapé (13)Un xylocope handicapé (14)

Un xylocope handicapé (15)

Nougatine surveille, mais ne s'en approche pas ! Ce n'est, pour elle, qu'un vulgaire insecte !!!

Posté par Mamiteou à 22:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


19 août 2017

Pierre de lune !

La hampe floraole

C'est la plante dragée ! Elle fleurit depuis 2 mois. Après une hibernation en serre avec ses copines, elle commence sa floraison avant même sa sortie !

La plante dragée oe pierre de lune

Le changement de lieu de villégiature ne l'a pas perturbée ! Elle continue vaille que vaille à prolonger sa hampe florale avec des couleurs discrètes. Cette belle Mexicaine aime le soleil mais s'accomode de l'ombre que lui prodigue la treille. Les botanistes la nomment Pachyphytum oviferum. C'est une Crassulacée.

Une feuille tombe au sol, c'est la promesse d'une nouvelle plante ! Elle se bouture facilement.

Une étagère bien occupéeEnvahie par la treille

Posté par Mamiteou à 11:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12 août 2017

Gloutonnes !

chenille de l'écaille du séneçon  chenille de l'écaille du séneçon

Dans le jardin de mon père, il y a une prairie.

Et dans la prairie, il y a des séneçons-jacobées.

Et sur les séneçons, il y a des chenilles gloutonnes,

tellement gloutonnes qu'il ne reste que les tiges de la plante !

C'est la chenille de l'écaille du séneçon. Chaque espèce de papillon a son espèce de plante. C'est une plante-hôte qui sert d'hôtel-restaurant aux chenilles !

écaille du sèneçon

Quelques indications : c'est un papillon nocturne que l'on voit rarement voler le jour, sauf s'il est dérangé. Il porte aussi le nom de goutte de sang. Il est toxique et sa chenille aussi. Pas besoin de couleurs discrètes pour éviter de se faire manger : elle affiche des rayures oranges et noires, imitant la robe d'une guêpe ! Les toutes jeunes chenilles pas encore toxiques se laissent choir au sol en cas de danger. Mais elles descendent en rappel le long d'un fil et remontent une fois le danger passé !

chenille de l'écaille du séneçon chenille de l'écaille du séneçon chenille de l'écaille du séneçonchenille de l'écaille du séneçon

Posté par Mamiteou à 09:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

27 juillet 2017

En vol de recherche !

A la recherche d'un nouveau lieu d'habitation

Abeille charpentière en vol

- Non non, pas mon carillon à vent, Madame l'abeille charpentière ! Il est vieux, d'accord. Et je sais que tu aimes le bois qui se décompose ! Mais il n'est pas pourri et surtout, c'est moi qui l'ai fait !

Carillon à vent

Il est installé sous la corniche de ma cabane de jardin en compagnie de divers accessoires : fers à cheval, fils de fer, tuteurs en bambou...

Et il carillonne grâce à Eole ! 

Posté par Mamiteou à 14:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

17 juillet 2017

Une araignée rose

L'araignée-crabe

se pare de rose 

pour mieux tromper sa proie

DSCN6534

Elle est jaune sur une fleur jaune, rose sur une fleur rose... Elle chasse à l'affût. Elle passe ainsi du blanc au jaune ou au rose suivant la couleur de son lieu de chasse. Le changement de coloration prend quelques jours et est lié à sa vue. Elle a 4 paires d'yeux ! Si vous avez envie d'en savoir plus !

 

Posté par Mamiteou à 11:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12 juillet 2017

Cétoine

A la recherche d'un lieu de ponte !

Je vole

Et je crois que j'ai trouvé ! La case de compost de Mamitéou !

Je cherche une entrée !Ah ! la voilà !Allons-y !

 Je suis une cétoine dorée et j'ai de jolies couleurs : vert métallique à reflets cuivrés !  Je fais partie de la famille des Coléoptères.

J'ai de jolies couleurs ! 

Mamitéou m'apprécie moyennement. Je pollinise les fleurs mais pas avec délicatesse ! Je broute les étamines pour me nourrir de pollen, léchant au passage un peu de nectar et croquant quelques pétales. Les dégâts que je peux faire sont, en général, minimes. Les jardiniers m'appellent quelquefois le "hanneton des roses". J'aime bien cette fleur dans laquelle je me vautre avec délice : "Miam ! les étamines !". A l'automne, je me régale aussi avec les fruits mûrs.

Larve de cétoine dans le compost

Mes larves sont utiles : elles participent au recyclage de la matière organique morte. Vous les trouverez dans les tas de compost,  de feuilles mortes, dans les arbres creux qui commencent à pourrir, les sols riches en humus... Elles ressemblent au ver blanc du hanneton  mais leurs pattes sont beaucoup plus courtes que la largeur du corps. Elles peuvent se déplacer sur le dos, pattes en l'air, quand elles sont mises sur une surface dure et plane. Les larves ne consomment pas ou peu de racines contrairement à celles du hanneton.

En position sur le dos

Le développement d'une larve peut s'étaler sur plusieurs années. Les adultes se métamorphosent à l'automne, hibernent dans le sol et reprennent leur activité au printemps dans le but de se reproduire.

Posté par Mamiteou à 11:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,